Page 1 sur 4

Retour à Viala

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 23:05
de Gurv Hemmedeji
Ne pas poster SVP

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Jeu 22 Déc 2011 23:46
de Sémirande
Si ]:)

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Ven 23 Déc 2011 01:38
de Gurv Hemmedeji
Viala, bord du Valeris, Lure 29 Tierce 1504 CS

Le navire ne s'était pas retranslaté dans l'espace cislunaire de Viala depuis plus de dix minutes que déjà un vecteur d'approche prioritaire lui était transmis. La halte préalable à la station extrasystème Palomino avait été à peu près aussi courte, mais suffisante pour pouvoir apercevoir la masse titanesque d'un Lehouine à proximité, et le ballet incessant des vaisseaux Varlets en train de décharger ses cales et de commencer son avitaillement.

"Le Van Vogt...", avait soufflé Gurvan.

A présent, les membres d'équipage du Méphisto étaient tous installés dans un salon de repos, contemplant la surface de Viala passer de la rotondité à la rectitude. Sémirande était assise dans un fauteuil doté de répulseurs. Le docteur Taun-Wi avait été en mesure de lui redonner l'usage de ses deux bras cybernétiques, mais elle n'avait pas eu la possibilité de remettre en état ses jambes. Elle lui avait fourni la pharmacopée nécessaire à l'inhibition de ses centres de douleur, en attendant que son enveloppe cyborg soit correctement réparée. Les quatre hommes étaient quant à eux en relative bonne forme.

Le patchwork coloré que formait la surface de Viala se précisa, tandis que le Valeris se dirigeait vers une zone où dominaient les gris du métal et de l'ultrabéton. Le Classe III ralentit presque jusqu'à l'arrêt, se déplaça latéralement, puis ses Varlets furent relayés par ses antigravs et il parcourut les cinq derniers kilomètres à la verticale. Il se posa en surface, dans un secteur dégagé du tarmac.

Salhana Indrani Korva vint en personne chercher ses passagers et les conduisit jusqu'au sas de coupée. Deux bulles attendaient en contrebas. Un membre d'équipage du Valeris était en train de charger leurs bagages dans la plus grande, tandis que le docteur Taun-Wi confiait déjà Mayaul Jack et Jilm Baser à un médic sorti de la seconde, celle ornée du caducée, qui allait probablement filer directement au complexe hospitalier Alliance. Un humain en complet gris et à la coiffure impeccable s'approcha d'eux dès que la capitaine du Valeris leur eut fait ses adieux et tourné les talons :

"Madame, messieurs, soyez les bienvenus. Je suis Anselme de Vries, chef de cabinet de l'ambassadeur impérial Mone Baltus. Son Excellence est actuellement en déplacement et n'a pas pû venir vous accueillir en personne, mais elle m'a chargée de vous accompagner à la résidence qui a été mise à votre disposition. Elle m'a également demandé de vous transmettre son invitation à une réunion informelle à l'ambassade dans trois jours. Si vous voulez bien me suivre..."

Ils embarquèrent à bord de la bulle. De Vries pianota sur la petite console du navimec, l'engin décolla aussitôt et mit le cap vers la périphérie d'Amarzèle-Ville. Quelques minutes plus tard, ils survolaient de grands parcs arborés au centre desquels s'élevaient de magnifiques habitations. Gurvan poussa un sifflement admiratif en reconnaissant les lieux :

"Les Collines du Belvédère. C'est là qu'habitent la plupart des immigrés rupins... avant de comprendre comment les choses fonctionnent, ici..."

Ils atterrirent sur le toit d'une immense villa de plein-pied bâtie au sommet d'une éminence gazonnée s'élevant au centre d'un petit bois. Une autre bulle plus petite y était déjà posée. Les murs extérieurs de la construction étaient entièrement transparents, et celle-ci comportait huit suites luxueuses et autant de salons, une salle de projection TriD, un séjour commun qui tenait plus de la salle de banquet et qui donnait sur une piscine. Une armée de logimecs domestiques s'occupait de l'intendance.

Anselme de Vries leur fit faire le tour du propriétaire, puis s'ils n'avaient pas de question, prit congé en leur rappelant la réunion à laquelle ils étaient conviés à l'ambassade impériale, le Jove 32.

A vous...

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Ven 23 Déc 2011 09:55
de Sémirande
[Malicieuse]
"Eh bien, Gurvan, et la Grande Blonde ?"

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Ven 23 Déc 2011 11:17
de Gurvan
[Blagueur]

"Oh là... Il me faut douze heures de sommeil supplémentaire pour me préparer à tenir le choc des retrouvailles. Mais tu as raison, il faut que je l'appelle... plus tard."

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Ven 23 Déc 2011 22:58
de Djal Gorda
A bord du Valéris, Djal passa le plus claire de son temps à dormir... Il assista avec ses compagnons à l'atterrissage du majestueux Classe III... oO(pour une fois, je ne suis pas derrière une console à traficoter les comTriD et les contremesures...)

Il fit ses adieux à Mayaul et salua M Baser.

La villa mise à leur disposition lui coupa presque le sifflet :

"Fffff ! Ça ne rigole pas... Oh, Gurvan regardes ! Là ! Une piscine... Et là ! Manchu tu vois c'que j'vois : une salle hologame avec les toutes dernières connexions... Woua ! Et Sémi tu as vu la taille de canapé... hihi ! J’vais voir en cuisine pour me faire un méga sandwich... eh ! Vous voulez quelque chose ? ..." Bref, la villa mise à leur disposition lui coupa presque le sifflet... "Oh, et là Khrys : un robot tailleur... je vais me faire tailler un nouveau slip de bain... et bla et bla et bla..."

Une fois le tour du propriétaire effectué, Djal se brancha immédiatement sur son réseau communautaire "Hack & Slash" d'honnêtes infonautes et téléchargea avidement les dernières mises à jour, les nouveaux softs en Beta test, compléta sa bibliothèques de cryptodata etc.

Son devoir d'honnête infonaute accomplit, il s'allongea tranquillement au bord de la piscine et appela sa famille : "Hé, coucou ... c'est Djal !... hein ? Bein, Djal...ton fils... Maman, j'ai horreur quand tu fais ça... Bon, j’te raconte après c'est toi...d’ac ? Bon, ok tu commences…"
oO(Bien sur, pas un mot sur la fin du monde, et tout, et tout !)

Une fois sa famille rassurée, Djal s'immergea pleinement dans ses virtua-games favoris : il avait une réputation à tenir et des culs à botter...

"Sixuit ! connection VIP... Mode : Djal is in the place..."
Data connect full time : password **********************
Go Run


Il nota cependant son rendez-vous chez l'ambassadeur...

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Sam 24 Déc 2011 12:26
de Gurvan
Manouchka Qwolèk fit son apparition en fin de journée.

Elle fit ainsi la connaissance de Messieurs Gorda et Le Fu. Djal eut encore le sifflet coupé en voyant cette très grande et très belle jeune femme blonde, que Gurvan présenta à ses deux compagnons comme appartenant à l'une des innombrables commissions dont était constitué le gouvernement allié -- en clair, une "huile" naviguant dans les hautes sphères de l'Alliance des Douze Soleils. Ils apprirent que leur ex-commandant de bord avait fait sa connaissance après l'affaire de Myrtil, qui avait fait grand bruit quelques mois plus tôt. Au dîner, la conversation de cette presque géante et sculpturale Marilyn les détrompa : elle n'avait que l'apparence d'une starlette évaporée d'holovid.

Elle et Gurvan s'éclipsèrent peu de temps après la fin du repas, se tenant par la main.

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Sam 24 Déc 2011 12:53
de Khrys
Khrys ressuscitait.
Il profita de tout le confort disponible de la villa: les fauteuils masseurs, les logimecs de manucure, des douches à particule, etc...

Une fois remis en forme, Khrys s'occupa de sa tenue, elle aussi avait bien besoin de soins.

Ensuite, il regarda le temps qui lui restait avant invitation à l'ambassade. Suffisamment, pour se mettre aussi à jour des marchés locaux...

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Lun 26 Déc 2011 09:00
de Sémirande
[Handicapée]
Sémirande sortit de sa "chambre" à deux ou trois minutes après le départ de son Commandant. Elle eut une petite moue de dépit voyant qu'elle l'avait raté. Elle hésita : maintenant ou plus tard ? Bah, il n'était pas bête et saurait prendre le MagLev en marche.

Elle dit à la cantonade :
"Messieurs messieurs..." elle frappa trois fois dans ses mains "j'aurais besoin d'un peu de votre attention je vous prie." Khrys, monsieur Manchu, monsieur Gorda, les deux panzanopèdes la regardèrent (mais messieurs Skribllz et Skrubllz la "regardaient"-ils vraiment ?). Elle portait une combinaison d'intérieur standard. Un ravissant baudrier antigrav la faisait flotter, ses orteils volant à 5 cm au-dessus du niveau du sol, ce qui lui donnait des airs d'ectoplasme. Ses deux bras fonctionnaient bien par contre, ce qui lui avait permis de se débarrasser sans remord de la pince du malheureux Chubby.

"Voilà, nous sommes vivants, en bonne santé, mission accomplie et c'est heureux. pas un mot sur monsieur Orkalys. Une question va se poser très rapidement : qu'allons-nous faire maintenant. A brève échéance, ce n'est pas très intéressant : nous allons nous reposer, étudier, visiter nos proches.
Mais dans six mois ? Comment voyez-vous Lucifer Transport repartir ? J'aimerais que vous me donniez vos idées, avant que je vous dise ce que Gurvan et moi avons en tête.


La forme revenait : elle recommençait à "ménager ses effets" |(

Re: Retour à Viala

MessagePosté: Lun 26 Déc 2011 09:25
de Gurv Hemmedeji
Sémirande a écrit: les deux panzanopèdes la regardèrent (mais messieurs Skribllz et Skrubllz la "regardaient"-ils vraiment ?).

Il a été oublié de préciser que lesdits panzanopèdes avaient demandé (et obtenu) l'autorisation du commandant de débarquer à la station extrasystème Palomino, dont l'un des quatre immenses cylindres d'habitation rotatifs offrait un environnement à gravité réduite qui convenait mieux à leur organisme particulier. Ce fut donc via une liaison hyperondes que leurs projections holographiques participèrent à la réunion impromptue organisée par Sémirande.

Sémirande a écrit: Un ravissant baudrier antigrav la faisait flotter, ses orteils volant à 5 cm au-dessus du niveau du sol

// Espèce de Baronne Harkonnen, va ;)