Page 17 sur 91

Re: Estébois

MessagePosté: Mer 12 Jan 2011 12:21
de Khrys
Khrys qui s'y connaissait en "déguisement, grimage et dissimulation" conseilla Khaadaric...

Euh ?! T'es sûr que le camouflage vert c'est utile pour ce que l'on va faire? :mrgreen:

Par contre, Khrys pensait au client... le laisser tout seul à bord lui semblait inconvenant. Il en discuterait avec tout le monde, une fois que Sémirande serait de retour pour le briefing :geek:

Re: Estébois

MessagePosté: Mer 12 Jan 2011 13:09
de Gurvan
Khrys a écrit:Par contre, Khrys pensait au client... le laisser tout seul à bord lui semblait inconvenant. Il en discuterait avec tout le monde, une fois que Sémirande serait de retour pour le briefing :geek:


Rappelons que le Commandant Antillès était en train d'attendre le client au sas de débarquement, car c'était le client lui-même qui avait indiqué qu'il souhaitait descendre à terre, et avait demandé qui souhaitait l'accompagner dans sa découverte de la cité de Paraji...

Re: Estébois

MessagePosté: Mer 12 Jan 2011 16:20
de Sémirande
[Fidèle à elle même]
Toute guillerette, elle descendit à la cafétéria "équipage" afin de se prendre un pe-tit-ca-fé :mrgreen:

Elle dit bonjour au type qui s'y trouvait, pensant avec raison que comme monsieur Orkalys lui tenait compagnie, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Mais quand elle apprit les derniers évènements, la façon dont monsieur DJAL GORDA se comportait (à savoir un petit peu en terrain conquis), sa belle humeur s'envola. Et quand monsieur Orkalys ajouta qu'il avait voulu toucher à l'ordinateur, elle éclata :
"Quoi ? Tiens-le Khaadaric, pendant que je le crève..."


//Message édité : pas beau les répétitions

Re: Estébois

MessagePosté: Mer 12 Jan 2011 17:27
de khaadaric
Sémirande a écrit:"Quoi ? Tiens-le Khaadaric, pendant que je le crève..."

[Fidèle à lui meme]
Sémirande, calme toi, il n'y aura pas de prochaine fois concernant les écarts de Djal.
Je me retourne vers Djal avec un petit sourire en coin.
Hein mec ? le message est bien passé ?
Au fait voici notre pilote, elle est comme moi mais avec des seins.
:D

Re: Estébois

MessagePosté: Mer 12 Jan 2011 21:54
de Djal Gorda
Je te fais flipper ? tu as l'air tendu.

Djal garda un visage placide... et bredouilla sans articuler...
"Me fais pas rire, Mon lieutenant... Il faut que la sous-couche tienne... si non ça va craqueler !"

Euh ?! T'es sûr que le camouflage vert c'est utile pour ce que l'on va faire?

Toujours sans bouger les lèvres...
"Ah ah ah... c'est trop drôle... Je vais passer pour un chlorophyllien de "Vertefeuille"... J'y ai passé quelques jours... vous saviez que là bas les femmes ...." et bla bla bla...

"Quoi ? Tiens-le Khaadaric, pendant que je le crève..."

Au fait voici notre pilote, elle est comme moi mais avec des seins.

Sans bouger d'un poil de barbe
"M'dame... Enchanté ! je ne suis pas à mon avantage et je vous pris d'excuser mon manque de courtoisie, mais..." Djal regarda le lieutenant Khaadaric avec l'air de dire oO(vous en avez beaucoup comme ça ? c'est un équipage de fou ! "
"... mais je suis en pleine séance de modling face... et si je bouge, monsieur Khaadaric va me rater le nez..."

Djal leva juste la main droite en signe de bonjour...
oO(Un Khaadaric avec des seins... géniale)
Djal sourit benoitement.
Une fois le maquillage terminé, djal se mira dans un petit miroir :

"Pas mal... ma deuxième mère ne me reconnaitrait pas ! Bravo Mon Lieutenant... J'espère que cela suffira pour notre petite randonnée... Cool !"

Djal se leva et vint se présenter à Sémirande, la main tendu…

« Bonjour ! Je m’appel Djal… Votre éternel « obligé » et depuis peu : votre « équipier » !

Djal ne s’attendais pas à une profonde courtoisie de la part de la Naviborg…

« Je suis au service de M Baser pour une durée indéterminé… Nous allons passer de bons moments tous ensemble… Détendez vous ! J’ai pour habitude d’offrir mon amitié sans préavis… je n’aime pas les préliminaires… Quand à l’ordinateur de bord, j’ai bien compris ! Pas touche… Je ne suis pas un « saboteur »… ni autre chose...»

Tout en parlant, Djal gesticulait pour éprouver le grimage de Khaadaric… Levant la tête, abaissant les épaules, gonflant les joues, tournant sur lui même, palpant la chevelure, ect. Satisfait du test, il fit un pas de danse et exhiba à la face du monde le gros nez que lui avait fait le Lieutenant Khaadaric…

« Ah vu de nez, ça va ! » et claqua de la langue pour manifester son contentement…

Re: Estébois

MessagePosté: Mer 12 Jan 2011 23:51
de MdJ
Par petite touche Khaadaric maquillait Djal à l’aide de sa trousse de maquillage. On était loin du postiche et de la fausse moustache que semblait redouter le tech. La plastitech, une pate mimétique, tiède au toucher, microporeuse, servait de base.

Khaadaric, pygmalion sans amour, sculptait son œuvre par petites touches. Un peu plus de menton, un peu plus d’arcade sourcilière, des pommettes saillantes, une poignée de cheveux noirs … terminé.

Il se regarda dans un holomiroir.

Son reflet lui rappelait quelque-chose : si ! Les jumeaux maudits : des icones dont on avait trouvé les prédictions délirantes archives bi-di dans les bases de données d’un mange poussière. L’avait-il fait exprès ?

// si quelqu’un(e) trouve à quoi je fais référence … il(elle) gagne tout mon respect.

Il haussa les épaules : ça le ferait.

Khrys entreprit ensuite de lui montrer quelques trucs pour changer son langage corporel. Une jambe qui traine, un tout petit peu, les épaules avachies, la tête baissée … il faudrait qu’il se concentre un peut. En tout cas pour les spectateurs qui buvaient leur pe-tit-ca-fé, ça valait un spectacle de cirque par Balobo le cosmique. Difficile de garde son sérieux.

Petit café bu, bille de clown réalisé, démarche apprise, ils purent se rendre au sas où Gurvan et monsieur Baser les attendait.

Monsieur Baser, vêtu assez simplement pour l’occasion, un sac de cuir sur l’épaule les attendait, devisant calmement avec le capitaine.

Tout le monde descend ? Il vit à ce moment là Djal et, plutôt que d’éclater de rire, il se contenta de tousser. Kof, kof ! Hummm. Vous êtes méconnaissable.

Ils sortirent, laissant la charge du ravitaillement aux mécaniciens du bord. Les formalités passées ils retrouvèrent la ville.

Le brouillard s’était levé, le soleil était déjà haut dans le ciel et le miroir de la mer intérieur était piqueté de navires en partance ou rentrant au port.

Sur le pont à la sortie des installations astroportuaires Un jeune homme, un ado les aborda : c’était Meldior, l’adolescent qui leur avait déjà servi de guide. Visiblement il attendait depuis un petit moment. Leur navire n’était pas reparti et il espérait bien pouvoir à nouveau proposer ses services.

Mes’seigneurs ? J’me disais bien que vous zétiez pas encore parti : j’ai pas vu votre vaisseau décoller. Vous avez toujours besoin d’un guide ?

Re: Estébois

MessagePosté: Jeu 13 Jan 2011 01:42
de Sémirande
//Jamais en vain ne doivent être invoqués les mânes des Tartempiov !
//MdJ, attends-toi à de lourdes conséquences..

Re: Estébois

MessagePosté: Jeu 13 Jan 2011 01:51
de Djal Gorda
Kof, kof ! Hummm. Vous êtes méconnaissable


J'ai toujours apprécié les rôles de composition... Pour parachever l'illusion, appelez-moi "Antambahoaka" ou plus simplement "Antamba"... Pour illustrer son nouveau personnage, Djal claudiqua havresac à l'épaule et fit une révérence théâtrale à M Baser.

oO(Je m'amuse comme un fou... Ils sont vraiment trop ! Une équipe assurément burlesque... Et dire que je me trouvais bizarre...)

Re: Estébois

MessagePosté: Jeu 13 Jan 2011 09:22
de Sémirande
[Hé làààà]
"Hé làààààà ! Une minute ! Qu'est-ce que c'est que ce cirque ? Ce type que l'on ne connait ni d'Eve ni d'Adam... Il a quel statut au juste ? Parce que pour ce qui est de l'intégrer à l'équipage, ce qui doit de toute façon être discuté en CA, ma réponse est : véto.
Qu'il soit employé par monsieur Baser comme monsieur Orkalys le fut par Madame, je n'ai par contre pas à m'en mêler.
J'ai dit."

Re: Estébois

MessagePosté: Jeu 13 Jan 2011 09:54
de MdJ
Monsieur Baser qui échangeait avec le jeune Meldior, releva la tête à l’éclat de Sémirande. Un instant mon garçon s’excusa-t-il auprès de l’adolescent.

Madame Chalmak, j’avais oublié que vous n’étiez pas là lorsque j’ai fait cette demande à votre commandant. Je me permets donc de réitérer cette demande : Monsieur Gorda est un informaticien de tout premier ordre et ne se débrouille pas trop mal dans tout ce qui est communication Tri-D et décryptage. J’ai donc le sentiment qu’il serait opportun qu’il puisse apporter ses compétences à votre équipage, temporairement tout du moins.

A fin d’efficacité, il me semblait raisonnable que cette aide se fasse par une intégration temporaire à votre équipe, à votre équipage. Je le payerai bien entendu, mais il prendrait ses ordres conformément à votre structure hiérarchique.

Je vais vous laisser en discuter entre vous. Monsieur Gorda ? Laissons les, ils ont à échanger
.

Il s’éloigna, prenant Djal par le bras si nécessaire, laissant Sémirande, Gurvan, Khaadaric, Krys sur un des cotés du pont. Il commença à discuter à voix basse avec leur petit guide un peu plus loin … une oreille cybernétique put entendre le sujet des discutions : Hostellerie, restaurant, lieux d’intérêts …

Ils étaient seuls pour laver leur linge sale.