En transit entre Bilbo et Jonction

Modérateur: MdJ

En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede MdJ le Ven 16 Jan 2015 20:22

Nous venons de

Le Songe d’Arran cinglait tous moteurs varlet allumés en direction de Jonction.

Ils étaient loin des routes commerciales habituelles et Bilbo n’attirait pas grand monde.

Le triche lumière était désespérément vide sur toute les distances de spycho-perception. Zelda avait relevé Spoutkin et avait décidée de plonger sous un nuage de popcorn opalins chuintant annonciateur d’après son expérience d’une tempête gravitique en cours de formation. Rien de grave à ce stade, mais ça pourrait secouer si elle venait à traverser ça. Inutile de déranger les passagers et les membres d’équipage qui dormaient.

De son plot vertébral elle poussa sur les commandes, les faisant passer « en dessous ".



Théo était resté un moment au poste d’artilleur, attendant que quelques heures soient passées. De son expérience il n’était pas rare que les pirates et autres maraudeurs restent en limite externe de la distance de psycho-perception d’une éventuelle patrouille en provenance des stations ou des systèmes habités. Ils restaient là pendant des heures, des jours … économisant leur carburant, attendant qu’un éventuel complice « à terre » leur signale le départ d’une proie potentielle par l’hypercom ou plongeant toutes les heures pour de courtes minutes dans le triche lumière afin de permettre aux psycho-vigies de sonder de leur esprit acéré le Triche Lumière à la recherche de leur future victime. La zone sensible dépassée, il se permit de souffler un peu.

Il avait rejoint Bruhuk à l’atelier pour lui donner un coup de main ou lui tenir compagnie. Intuitivement, lui qui était le plus proche du Balik, sentait bien qu’il y avait un truc qui ne tournait pas rond en ce moment chez ce dernier.



Spoutkin se reposait dans sa cabine pour l’instant … en tout cas il essayait de dormir.

Il se tournait et se retournait dans sa couche gravitique.

Il se sentait oppressé et un léger mal de crane refusait de le quitter. Il ferma fermement les yeux , bien décidé à dormir. Il devrait relever le pacha dans quelques heures et il avait besoin de se reposer. … quelques minutes plus tard il rouvrit les yeux, fixant le plafond de sa cabine, restant obstinément fermé au triche lumière. Il y avait un truc qui n’allait pas.



Jim faisait le tour des caissons Cryo. Les deux occupés par les dragons de monsieur Nokobe étaient toujours occupés et au premier cou d'œil, branchés.

Leur grille énergétique était branchée sur le nécessaire vital du bord, le caisson était correctement verrouillé au sol par ses clamps magnétique. Il jeta un coup d’œil au panneau holographique des indicateurs physiologique : tout était dans les normes d’après ce qu’il pouvait en juger. Par acquis de conscience il jeta un coup d’œil à travers la verrière incrustée de givre. Les deux dragons dormaient, leurs serres repliées, les écailles couvertes d’une couche d’argent gelé. L’un d’entre eux avait un œil entrouvert, dévoilant un filet d’or liquide pailleté d’émeraudes. L’œil se referma imperceptiblement : le dragon replongea dans son sommeil glacé.



Bruhuk était chamboulé par ses hormones … Bien entendu un médecin pourrait peut être trouver « un médicament » pour les besoins physiologiques, mais les processus intellectuels qui y étaient associés étaient quasiment tout aussi addictifs si ce n'est plus.

Bha … autant s’occuper. Il récupéra au jardin le petit logimec, Huey, notant au passage que «Ji » s’était installé sous un pommier rampant dans une posture évoquant la méditation. Il ne le dérangea pas, se contentant de guider le pas chaloupé du logimec jusqu’à l’atelier où il le fit monter dans un berceau antigrav afin de ne pas avoir à se baisser.

Le logimec émis un bourdonnement inquiet lorsqu’il quitta le sol. Sur ces entrefaits Théo rejoignit son ami le Ballik.



Dom se trouvait dans son infirmerie.
Hors RolePlay :
Le dernier post de Dom date de fin novembre, à priori il est passé il y a quelques jours donc je suppose qu’il est toujours là et qu’il nous lit toujours. ( Reviens Dom, on a les même à la maison ;-) )


Ils étaient enfin parti de Bilbo … Il classait son équipement par habitude, histoire d’être certain de pouvoir trouver en cas de besoin les yeux fermés ses instruments de travail.

Sur sa console de lecture un pavé concernant la morphologie et les soins à apporter aux -‘.’- l'attendait dés qu'il aurait 5 minutes … Il se demandait bien comment il ferait en pratique en cas de besoin. Un logimec médical spécifique préparé pour pouvoir intervenir dans du gaz liquéfié ? Peut être … Il sentait poindre un léger mal de crâne. Il essaya de revenir à son classement. Ha oui : il devrait aussi voir le dossier médical du nouveau venu … si celui-ci lui avait transmis. Aller le voir alors ? … Flute, zut ! Il venait de se gourer : il avait mit les flacons stériles jetables destinés aux prélèvements sanguins dans la caisse réservées aux flacons destinés aux autres prélèvements. Il n’avait plus qu’à recommencer. Il avait du mal à se concentrer : son esprit passait aux trois taches qui l’attendaient. Ranger, lire, voir les nouveaux et les examiner ? Peut être devrait-il prendre un rendez-vous avec eux ?



« Ji » s’était réfugié dans le petit jardin, se fermant à la psycho-perception. Il n’était pas atteint de maladie hyper-lumérique, grâce en soit rendue aux dieux de l’Infi.

Tout au plus souffrait-il d’un mal du Triche-Lumière comme d’autres souffraient autrefois du mal de mer. Mais il ne supportait plus de rester enfermé dans la cabine. Il y étouffait.

Il s’était donc tout naturellement rendu au petit jardin et avait trouvé un pommier rampant de Katoucha sous lequel il avait put entreprendre quelques exercices respiratoires. Il avait perçu la présence de Bruhuk et avait vu le mécanicien s’éloigner avec le logimec jardinier peint de manière criarde.

Il ne l’avait pas dérangé. Bien ! Il se concentra sur son œil intérieur … ralentit son souffle. Bien …

Un léger grognement d’origine animal situé tout prés de lui le déconcentra. Il ouvrit les yeux et chercha du regard ce qui avait produit ce bruit.

Dans l’herbe bleu verte rase une minuscule boule de poil orange pastel de la taille d’un poing l’observait de ses yeux en boutons de bottine. Un minuscule canidé qui tournait la tête légèrement de coté, assis sur son arrière train, attentif à ses mouvements. Il jappa doucement de manière interrogative : Grrrwuif ?!

à VOUS ..

Hors RolePlay :
Et en plus, petit exercice de narration partagée : Je souhaite savoir si vos personnages se sont déjà rendu à Jonction, ce qu’ils en connaissent et comment ils sont perçus sur la station. Qu’est ce qu’ils y ont fait, s’ils y ont des amis, s’ils ont eu maille à partir avec les autorités … Pour moi les deux pilotes , Zelda et Spoutkin y sont forcément allés, vu qu’ils connaissent le chemin. Maintenant ils peuvent très bien ne pas avoir mis le pied à terre. Répondez-moi dans vos sections privées.
Pour mémoire Jonction est une vaste station de structure NT4, disposant en standard de technologie NT5 et d’éléments d’importation NT6 est située en espace non revendiqué et est géré par un conseil multi Espèce. C’est un point de rendez-vous pour le commerce et le ravitaillement.
Vous trouverez ici une aventure qui s’est déroulée à Jonction. Depuis la station a été évacuée par les Kiffs, la situation revenue à un état normal et les dommages réparés.

J’attends avec impatience votre prose : j’intègrerai les éléments que vous me donnerez lors de la prochaine escale. N’hésitez pas à faire preuve d’inventivité.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Theo Calderon le Sam 17 Jan 2015 10:16

Théo pénétra dans l'atelier quelques minutes après que Bruhuk y ait installé dans un berceau antigrav le jardimec Hu3-Y, familièrement surnommé Huey par l'équipage. Le ballik l'avait précédemment repeint de couleurs criardes, et l'artilleur se demandait avec un zeste d'inquiétude ce que son compagnon allait encore personnaliser sur le petit robot. Aux bourdonnements et bips circonspects qu'il émettait, il lui semblait d'ailleurs que Huey partageait ses craintes. Mais ce n'était pas pour parler de robopsychologie que Théo était descendu rejoindre son ami.

Il posa sur une étagère à portée de Bruhuk une barquette fermée par du film alimentaire transparent à travers lequel on voyait un grouillement de larves gluantes, ainsi qu'un club-sandwich et deux cannettes de thé glacé. Il fit un clin d'oeil à son ami :

"Le bricolage, ça creuse, mon pote..."

Il se pencha sur Huey :

"Je ne suis pas très doué ni en mécanique, ni en robotique, mais si je peux t'aider... Tu veux que je démonte sa carrosserie ?"

Il observa les attaches des plaques de plastacier recouvrant les organes internes de Huey, passa en revue les outils alignés sur la paroi de l'atelier, et saisit le dévisseur électrique qui lui semblait le plus adapté. Il se mit au travail, retira une première plaque donnant accès aux servomoteurs du bras articulé. Il attaqua une autre plaque, tout en demandant sur le ton de la conversation :

"Dis-moi, mon pote, est-ce que tout va bien ? J'ai l'impression que tu n'es pas dans ton assiette ces derniers temps. Je me trompe ? Je peux faire quelque chose pour toi ?"

Il se frotta la tempe, sentant venir une légère migraine. Il regarda amicalement son compagnon, attendant une réponse.
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Spoutkin le Sam 17 Jan 2015 12:19

Spoutkin finit par s'asseoir sur le bord de sa couchette... rester allongé si ce n'était pas pour dormir n'avait pas lieu d'être...d'autant que de toute façon, cela ne semblait pas vouloir venir.
Ce qu'il avait mangé ne semblait pas lui peser sur l'estomac : bien, ce n'est pas un problème alimentaire.
Il tendit l'oreille : Ce n'est pas non plus un varlet en différenciation fréquentielle... d'autant que Bruhuk était fiable dans cette branche. Il aurait fait le nécessaire rapidement.
Alors quoi ? Une intuition ? Ca arrivait tellement rarement au pilote qu'il avait toujours un peu de mal à être à "l'écoute".

Une fois habillé cependant, il se mit en route pour la passerelle, histoire d'en parler à Théo.
Arrivé sur place, ne voyant personne Spoutkin se connecta à son siège pour "observer" le voyage.

Les fragrances sucrés qui lui pénétrèrent dans les fosses nasales (c'est en tout cas ce que lui faisait croire l'espace du TL) le détendirent un peu... il adorait cette endroit, mathématiquement, physiquement différent de l'espace newtoninen.

D'après les capteurs et ce qu'il pouvait voir sur les écrans, le songe d'Aran avait légèrement été détourné pour éviter un grain. Ah, serait-ce changement de trajectoire qu'il l'avait perturbé ? Il en doutait un peu mais rien d'autre ne semblait l'interpellé.

Pour avoir un autre avis, il interpela Théo qu'il avait aperçu "chez" Bruhuk via les caméras de bord :
Bonjour Thèo, dites moi, je peux vous demander de venir sur la passerelle s'il vous plait ?

Laissant son regard errer sur la surveillance du bord, un mouvement attira son attention dans le jardin :
Ji était en profonde réflexion, observé par une des bestioles des passagers... Ji ?! Ah mais au fait : Le prêtre ne peut pas être responsable... sa religion ne lui permet pas se genre d'intervention sans autorisation. Par acquis de conscience, le pilote leva l'écran de protection mental qu'on lui avait appris à mettre en place et scruta une "intervention extérieure potentielle"... (???)
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede MdJ le Sam 17 Jan 2015 16:45

Spoutkin a écrit: il se mit en route pour la passerelle ... Arrivé sur place, ne voyant personne ...


Ce n'était pas tout à fait vrai : Zelda était à la barre, si l'on pouvait encore parler de barre à l'époque des plots vertébraux. Mais elle était absorbée par le triche lumière et par les indications en surimpression numérique que lui renvoyait la console de pilotage.

Spoutkin a écrit: bien, ce n'est pas un problème alimentaire.


Non, en effet. Il écouta son estomac, essaya de sentir si de ce coté là il y avait un truc qui n'allait pas. Non il n'avait absolument pas faim.

Spoutkin a écrit: Il tendit l'oreille : Ce n'est pas non plus un varlet en différenciation fréquentielle... d'autant que Bruhuk était fiable dans cette branche. Il aurait fait le nécessaire rapidement.


La confiance n'empêchant pas le contrôle il s'assit donc à la place de copilote et demanda un test rapide, de classe II des moteurs. Son oreille ne l'avait pas trompé : les moteurs fonctionnaient normalement, avec une marge de sécurité de 50 % au dessous des normes d'alerte.

Spoutkin a écrit: D'après les capteurs et ce qu'il pouvait voir sur les écrans, le songe d'Aran avait légèrement été détourné pour éviter un grain.


Hors RolePlay :
Hélas pas grand chose hormis de ce qui relevait de ce qui se situait à l'intérieur de la coque n'est perceptible sur les écrans : ceux ci affichaient du gris uniforme et les demandes de corrections de trajectoire ne prenaient un sens qu'en ouvrant son esprit à l'univers sensoriel non newtonien qui les entourait.


Spoutkin a écrit: Pour avoir un autre avis, il interpela Théo qu'il avait aperçu "chez" Bruhuk via les caméras de bord :
Bonjour Thèo, dites moi, je peux vous demander de venir sur la passerelle s'il vous plait ?


Visiblement le canonnier était en discussion avec son ami Ballik ...

Hors RolePlay :
tu leur donnerais un peu de temps pour que Bruhuk puisse répondre d'abord aux questions de Théo ? ta demande intervient après ? C'est bon comme ça ?


Spoutkin a écrit: Par acquis de conscience, le pilote leva l'écran de protection mental qu'on lui avait appris à mettre en place et scruta une "intervention extérieure potentielle"... (???)


Le léger mal de crane semblait se dissiper ... à part ça rien. Rien en tout cas qu'il puisse détecter. Car il savait, pour en avoir rencontré lors de sa formation, qu'il y avait des maîtres télépathes capables de s'introduire dans les esprits avec plus de discrétion qu'un Zelph* invisible dans une chambre forte.

*Zelph : Xéno mythique sensément invisible et ayant fait l'objet une holo-série populaire lors du second Empire. Zelph, le dernier de son espèce exterminée par la Fédération, agissait pour son compte contre les bourreaux de son espèce et en aidant à l'occasion les partisans du futur Empereur Beldim . C'était une sorte d'infiltrateur non violent, manipulateur et roublard. Les partisans de la théorie du complot** prétendent que cette espèce a bel et bien existée et qu'elle existe toujours, servant exclusivement le Guet Impérial qui en échange la protège et ni son existence. Interrogé à ce sujet le Guet à toujours répondu*** qu'il n'y avait aucune preuve dans leurs archives qu'une telle espèce n'ai jamais existé ou qu'une telle espèce ait jamais travaillé pour ses services.

** Oui, les adeptes de la théorie du complot existent toujours.

*** Quand ils répondent : la plupart ricanent quand on leur parle de ce genre de théories.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Spoutkin le Sam 17 Jan 2015 19:13

MdJ a écrit:
Hors RolePlay :
tu leur donnerais un peu de temps pour que Bruhuk puisse répondre d'abord aux questions de Théo ? ta demande intervient après ? C'est bon comme ça ?

On fait comme ça :)
La cathédrale sentait le chocolat
Avatar de l’utilisateur
Spoutkin
 
Messages: 254
Inscription: Jeu 24 Oct 2013 13:31

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Bruhuk le Dim 18 Jan 2015 11:08

Je me toirnai vers Théo mes gros yeux globuleux blancs.
En poussant un grognement plaintif
<<écoute Théo en ce moment j'ai l'impression de ne plus être moi même ma femme me manque et depuis sa mort des mains de ces sales fumiers d'esclavagistes je me sens seul et sans vie.
Sais tu que bientôt sur Ballak (nom de ma planète ) le rituel de la chasse est sur le point d'arrivée et je n'y serai pas. Je le sens au fond de moi les lunes seront bientôt alignees>>
J'haussai les épaules toujours occupé à moderniser le petit logimec.
D'une voix douce voyant que mon travail était fini
<< voilà maintenant tu vas être plus performant dans tes tâches de jardinier >>
Puis de nouveau vers Théo.
<<on va se faire un petit déjeuné ?>>
le sage a dit le pardon est divin, mais ne paie pas une pizza plein tarif si elle a trois minutes de retard
Avatar de l’utilisateur
Bruhuk
 
Messages: 328
Inscription: Lun 11 Mar 2013 13:35
Localisation: bagneux 92

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Theo Calderon le Dim 18 Jan 2015 12:36

Théo sentit le sang se retirer de son visage tandis que son ami lui ouvrait son âme et lui racontait la tragédie qu'il avait dû affronter. Il toucha amicalement l'excroissance osseuse de l'épaule de Bruhuk qui faisait ressembler ceux de son espèce à un joueur de hussade en tenue et dit à voix basse :

"Je... J'ignorais... Je suis vraiment désolé..."

Sa voix s'éteignit et il garda un silence gêné pendant de longues secondes avant de reprendre d'une voix douce :

"Cette conjonction des lunes de Ballak se produit-elle souvent ? En quoi consiste ce rituel de chasse exactement ?"

Il ouvrit une canette de thé et la lui tendit ainsi que la barquette de larves, tandis qu'il mordait sans grand appétit dans son propre club sandwitch.

La voix de Spoutkin s'éleva à ce moment par le réseau intercom. Il leva machinalement la tête vers le pont supérieur où se trouvait la passerelle. Le voix du premier pilote n'avait pas l'air particulièrement inquiète, mais les navyborgs étaient réputés pour conserver leur calme olympien en toutes circonstances, aussi répondit-il :

"Pas tout de suite, Spoutkin. A moins que ce soit une urgence ?"
"Veille qui veut vivre" (devise des officiers artilleurs de la Guilde Navyborg)
Avatar de l’utilisateur
Theo Calderon
 
Messages: 513
Inscription: Sam 26 Oct 2013 19:02
Localisation: Jone's Ball / Pellucidar

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Schattenbogen le Lun 19 Jan 2015 11:44

Ji inspire profondément et se laisse envahir par les senteurs du petit jardin.

Malgré toutes ces années à voyager dans l'Empire, un tel luxe ne cesse de l'étonner. De l'eau à profusion pour une végétation riche et variée sur un vaisseau dont ce n'ést pas la fonction première. Son passé ne peut s'empêcher de penser que tout cela est une forme de gâchis et cela le fait très légèrement sourire.
C'est justement cela que le vieux capitaine avait voulu lui apprendre.

Franchissant l'une après l'autre les différentes strates de ses pensées, il s'enfonce en lui-même, se laissant guider à l'instinct par ses pensées.

Le vieux capitaine est mort et c'est dans le cours des choses.
Les premiers rapports qu'il avait lu dans la cabine avant qu'il ne cherche un espace plus propice n'avaient fait que renforcer cette sensation étrange à chaque fois qu'il pensait aux conditions de l'héritage.
Le vieux désirait-il transmettre une tradition ? Ne voulait-il pas abandonner quelqu'un, ou quelque chose ? Une dernière tâche à accomplir ?
Pas assez de données, mais l'intuition de tiroirs dans les tiroirs.

En entendant un grognement proche, il entrouvre à moitié les paupières et constate la présence d'une autre forme de vie, encore non identifiée.


[in petto] Les passagers ...

Immobile, un regard qui se limite à une mince fente entre des paupières immobiles et désormais attentif à l'animal, il se décide à baisser graduellement les murs qui limite sa perception. Élargissant petit à petit son champ de réception, englobant d'abord l'animal, puis le jardin, et enfin le vaisseau, il cherche à ressentir l'aura, l'atmosphère, qui se dégage de l'ensemble indissociable que forment la machine et ses passagers.

Et tandis qu'il s'imprègne du varlet qui fonce à travers les étoiles, une part de lui fait une réflexion incongrue.


[in petto] Bienvenue à la maison.
Loin au-dessus de la Lune
La planète Terre est bleue
Et il n'y a rien que je puisse y faire.
Avatar de l’utilisateur
Schattenbogen
 
Messages: 151
Inscription: Ven 10 Oct 2014 10:11

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Jim Highway le Lun 19 Jan 2015 13:52

Jim n'aimait pas les périodes en TL, non pas que ce lui fut désagréable, mais parce qu'en général il n'y avait rien à faire.

Il continua sa tournée d'inspection. Après le pont 1 et le Hangar de la bulle il passa au pont 2 et inspecta tout ce qui était monté à bord depuis Angmar station. Le Hangar à Formec reconverti en salle de sport était vide et il passa au niveau 3. Après une vérification du sas piéton il se rendit sur la passerelle saluant au passage le pilote qui s'y trouvait.

A l'occasion d'une sortie en espace Newtonien, il ouvrit une liaison avec Jonction à la recherche de marchandise à transporter une fois leur cargaison livrée. Par contre ne sachant pas quelle serait la prochaine étape il était difficile de se fixer sur un contrat.

Il reprit une des cartes de Spoutkin ou apparaissait l'endroit ou avait été retrouvé Le Songe avec son rayon d'action maximal. En partant du principe qu'il n'avait fait qu'une escale à partir de Jonction il afficha un autre cercle représentant aussi son rayon d'action. Et lista les planètes à l'intersection des deux cercles.

Ambers lui plaisait bien, Jimmy y était passé avant d'aller à Jonction peut être faudrait il y retourner?

Estébois Brenus, Krispen, Walrus et Progdosa pourrait convenir, il rechercha sur le réseau des informations sur ces planètes car l'astrographie était loin d'être une de ses spécialité.

Xykolum, Masters et Ruff lui semblait un peu limite en terme de rayon d'action et les écarta des ses recherche.

Il laissa l'ordinateur de bord digérer ces informations afin qu'il lui liste des contrats correspondant à leur capacité de transport. Il adressa la liste aux 3 pilotes puis allât au carré du bord histoire de manger un bout et de discuter avec quelqu'un de plus loquace que le skipper actuellement branché à son plot.
Avatar de l’utilisateur
Jim Highway
 
Messages: 253
Inscription: Lun 11 Nov 2013 22:48

Re: En transit entre Bilbo et Jonction

Messagede Bruhuk le Lun 19 Jan 2015 17:57

Voyant que Théo s'intéressait à mon monde et mes coutumes
<< vois tu mon ami tout les 4 ans les lunes de ballak sont alignées et c'est le commencement des chasses afin d'introniser les jeunes ballik aux coutumes de ma race. Les anciens et j'en fais partie se doivent de guider et de former nos jeunes afin d'affronter les lézards arc en ciel et les sko'ooonnnk des prédateurs de notre planète.... >>
Je poussai un long soupir
<< mon fils brün se devait participer à cette épreuve initiatique cette année mais cela ne se fera pas car il est mort des mains de ses fils de chins d'esclavagistes en même temps que ma femme et ma fille je suis le seul survivant de ce carnage... je loue mon sauveur qui m'a tiré de leurs griffes.......>>
Grognement plaintif
<< je sais que tous n'ont pas été pris dans les filets de la justice impériale et qu'ils continuent leur trafic sur d'autres peuples sans defense.....>>
Voyant le logimec prêt et percevant l'inquiétude de mon ami connaissant ses liens avec les machines.
<< sa base de données est mise à jour, jai modifié ses equipements des jardinages et ses servi-moteurs sont ceux d'un modèle plus récent>>
Le déposant délicatement sur le chariot antigrav
Le regardant comme un père qui regarde son fils
<< allé huey il est temps de nous montrer ce que sais maintenant faire >>
le sage a dit le pardon est divin, mais ne paie pas une pizza plein tarif si elle a trois minutes de retard
Avatar de l’utilisateur
Bruhuk
 
Messages: 328
Inscription: Lun 11 Mar 2013 13:35
Localisation: bagneux 92

Suivante

Retourner vers En transit


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron